Accueil de loisirs – vacances de Pâques

Accueil de loisirs – vacances de Pâques

L’accueil de loisirs intercommunal vient de dévoiler son programme pour les vacances de Pâques, du 12 au 23 avril 2021.

Les inscriptions sont également possibles dès maintenant sur ce lien. Pour rappel, des navettes entre Sevelinges et les deux sites d’activités de La Gresle et Belmont sont mises en place.

Vous pouvez vous renseigner au 04 77 63 76 10 et par e-mail : accueilloisirs@charlieubelmont.com.

 

Distribution de masques

Distribution de masques

La commune a reçu dernièrement une dotation de masques en tissu, lavables, réutilisables et recyclables, répondant aux normes AFNOR. Ces masques de protection, fabriqués par l’entreprise POYET MOTTE, ont été gracieusement offerts par M. Alain COUBLE, PDG de l’entreprise, au profit des habitants de SEVELINGES.

Chaque ménage pourra se voir doter d’un masque, par personne (adultes et enfants de plus de 6 ans), accompagné de sa notice explicative.

Des permanences vont être tenues en mairie pour permettre à chacun de venir retirer son ou ses masques, uniquement pendant ces moments dédiés. La distribution sera assurée par des élus dans le respect des règles sanitaires en vigueur.

Afin d’éviter les rassemblements, une personne par foyer pourra se rendre en mairie lors des permanences suivantes :

  • Samedi 27 mars de 9h30 à 12h00
  • Lundi 29 mars de 9h00 à 11h00
  • Samedi 3 avril de 9h30 à 12h00

Les personnes ayant des difficultés pour se déplacer peuvent joindre la mairie au 04 74 89 77 09.

Info vaccination : Charlieu

Info vaccination : Charlieu

Depuis la mise en place du centre de vaccination au sein de l’hôpital de Charlieu, les possibilités de rendez-vous varient au fur et à mesure de la livraison des doses Pfizer et Astrazeneca. À partir de ce samedi 27 mars, la vaccination sera étendue à toutes les personnes de plus de 70 ans.

Les prises de rendez-vous sont à privilégier via le site Doctolib. Si vous souhaitez de l’aide pour valider votre prise de rendez-vous sur Internet, vous pouvez contacter notre secrétariat de mairie au 04 74 89 77 09 (de 9h30 à 12h30 le lundi, mardi, jeudi et vendredi).

Pour information, en complément des vaccinations déjà en place à l’hôpital de Roanne, un nouveau centre ouvrira le 12 avril pour les vaccinations Pfizer uniquement, salle Bonnefille, avec un estimatif de 200 personnes vaccinées par jour.

Vaccination Covid-19

Vaccination Covid-19

La MSP de Charlieu, en partenariat avec l’ensemble des acteurs de la santé sur le territoire du Pays de Charlieu Belmont, participe activement à la mise en place d’un centre de vaccination – antenne du CH Roanne concernant la vaccination Pfizer. Ce centre de vaccination est implanté sur le site de l’Hôpital Local de Charlieu, au 202 rue des Ursulines, à Charlieu.

Les vaccinations commencent la semaine du 15 mars et se feront les mardi et jeudi en fonction des doses reçues.

  • Concernant les publics visés par ces vaccinations, à ce jour :
    – En AstraZeneca : les personnes de 50 à 74 ans avec des facteurs de co-morbidité, les personnes de + de 75 ans sans facteur de co-morbidité ainsi que les personnes prioritaires. Voici le lien pour prendre rendez-vous en ligne.
    – En Pfizer : les personnes âgées de + de 75 ans avec des facteurs de co-morbidité. Le lien pour vous inscrire sera disponible bientôt.
    La liste des personnes prioritaires et des facteurs de co-morbidités est disponible en bas de cet article.

Il vous est demandé de privilégier l’inscription en ligne via ce lien. Si toutefois, vous êtes dans l’impossibilité de vous inscrire en ligne, vous pouvez prendre RDV au numéro suivant : 04 77 36 19 00 ou demander à une personne aidante de prendre RDV en ligne pour vous.

Par ailleurs, les pharmacies s’organisent aussi pour vacciner à partir de la semaine du 15 mars.

  • La vaccination AstraZeneca est ouverte :
    – aux professionnels de santé et médico-sociaux
    – aux étudiants en santé
    – aux patients entre 50 et 74 ans atteints de co-morbidité
    – aux patients de + de 75 ans NON atteints de co-morbidité
    Pour se faire vacciner, le patient doit également respecter les conditions suivantes :
    – Ne doit pas avoir eu des antécédents d’allergie sévère
    – Ne doit pas présenter des signes d’épisode infectieux (température supérieure à 38°C, etc.)
    – Ne doit pas avoir été en contact avec une personne testée positive à la Covid-19 moins de 7 jours avant le jour de vaccination
    – Ne doit pas avoir reçu un vaccin (autre que contre la Covid-19) au cours des 2 dernières semaines avant le jour de vaccination
    – Ne doit pas avoir eu un test PCR ou antigénique positif au cours des 3 dernier mois avant le jour de vaccination

La liste des co-morbidités fournie par la Haute Autorité de Santé est la suivante :
– L’obésité (IMC>30), particulièrement chez les plus jeunes.
– La BPCO et l’insuffisance respiratoire,
– L’hypertension artérielle compliquée,
– L’insuffisance cardiaque,
– Le diabète (de type 1 et de type 2)
– L’insuffisance rénale chronique,
– Les cancers et maladies hématologiques malignes actifs et de moins de 3 ans,
– Le fait d’avoir une transplantation d’organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques,
– La trisomie 21.

THD42 : coupure du réseau

THD42 : coupure du réseau

Le jeudi 18 mars 2021 à partir de minuit, une coupure réseau (fibre, internet) sera réalisée par THD42 dans le cadre de travaux de maintenance. Cette intervention va entraîner l’interruption totale ou partielle des services Internet reliés au réseau THD42 (fibre) pour tous les utilisateurs. Le retour des services est prévu vers 1h00.

Il est conseillé de ne pas lancer de mises à jour importantes et de tenir compte de cette contrainte pour l’organisation de vos usages Internet lors de cette soirée.

Ecole : Les élèves de CE-CM s’engagent dans le dispositif « Permis Piéton »

Ecole : Les élèves de CE-CM s’engagent dans le dispositif « Permis Piéton »

Ce jeudi 25 février, les élèves de CE-CM ont accueilli dans la classe l’adjudante Patricia Duclenoir et la gendarme adjointe Laura Ginestet de la gendarmerie de Charlieu. Cette intervention a permis aux enfants de prendre conscience du danger que peut représenter une chaussée et les motiver à passer leur « Permis piéton ». Ce dispositif est un programme national de prévention du risque piéton de la Gendarmerie nationale et parrainé par la Sécurité routière. Après cette intervention initiale, l’enseignant prendra le relais pour former les élèves durant plusieurs semaines.
Les gendarmes interviendront à nouveau, jeudi 8 avril, pour faire passer un test aux enfants au moyen d’un questionnaire à choix multiples. À l’issue de ces sessions, les « Permis piéton » seront remis aux enfants afin de symboliser leur engagement formel à respecter les règles de précaution apprises.

 

 

Enquête INSEE sur les Ressources et Conditions de Vie

Enquête INSEE sur les Ressources et Conditions de Vie

Entre février et avril 2021, l’Insee va réaliser une enquête sur les ressources et les conditions de vie des ménages. Inscrite dans un dispositif statistique européen, cette enquête aborde des thèmes variés : les ressources et les charges des ménages, les conditions de vie, l’emploi, la formation, ou bien encore la santé et le bien-être des individus.

Dans notre commune, quelques ménages seront sollicités. Certains ont même déjà participé aux collectes précédentes et connaissent donc le dispositif, car cette enquête se déroule sur plusieurs interrogations. Si vous faîtes partie des ménages sollicités, vous recevrez une lettre-avis et un enquêteur de l’Insee vous contactera pour convenir d’un rendez-vous. Il sera muni d’une carte officielle l’accréditant.

Nous vous remercions par avance du bon accueil que vous lui réserverez.

enquête INSEE 2021 sur les Ressources et Conditions de vie
En France en 2019, 11,1 % des ménages sont pauvres « en conditions de vie ». Cela signifie qu’ils cumulent plusieurs difficultés parmi les suivantes : insuffisance des ressources, restrictions de consommation, retards de paiement, difficultés de logement. Par ailleurs, cette pauvreté touche davantage les familles monoparentales (27,5 %) et les personnes seules (17,5 %).